Menu

Troubles psychiques les plus fréquemment rencontrés chez votre psychologue à Maubeuge

Les troubles psychiques sont classifiés selon des critères précis tels que la présence de certains symptômes et leur intensité. Odile Dessailly-Coste, psychologue située près de Maubeuge vous aide à mieux connaître les troubles les plus fréquemment rencontrés en consultation.

Les troubles anxieux

Trouble anxieux généralisé (TAG)

Le trouble anxieux généralisé (TAG) correspond à une inquiétude excessive et quasi-permanente qui concerne tous les aspects de la vie quotidienne (travail, famille, argent, enfants…)

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) se manifestent par des peurs particulières qui envahissent la pensée en permanence appelées obsessions (peur de la contamination, de la saleté, de faire du mal aux autres...). Afin de réduire son anxiété et neutraliser ses obsessions, la patient a recours à des rituels, des comportements répétitifs, appelés compulsions (lavage de mains, vérifications, rituels mentaux…) ou adopte une stratégie d’évitement des situations redoutées.

Attaque de panique et trouble panique

L’attaque de panique et trouble panique. L’attaque de panique, appelée également crise d’angoisse, correspond à la survenue brutale d’une peur intense, peur de mourir ou d’une catastrophe imminente, peur de perdre de contrôle de soi. Elle se manifeste par des sensations physiques intenses telles que des vertiges, sensation d’étouffement, palpitations. On parle de trouble panique lorsqu’il y a répétition des attaques de panique.  

Phobies

Les phobies sont des peurs irraisonnées et intenses. On distingue les phobies simples, dites aussi spécifiques (peurs de l’avion, du chien, de l’araignée…) de la phobie sociale et de l’agoraphobie. La phobie sociale, "la peur des autres",  est une peur des situations où l’on est exposé au regard d’autrui (peur de rougir, de parler, de manger en public…) L’agoraphobie est la peur des espaces découverts, de la foule, ou de toute situation dont on ne peut s’échapper facilement (être seul loin de son domicile, sur un pont, une autoroute…)

Etat de stress post traumatique (ESPT)

L’état de stress post traumatique (ESPT)  est un trouble qui peut apparaître suite à un événement "traumatique", c'est-à-dire lorsqu’une personne a été confrontée à la mort, à la peur de mourir, à de graves blessures ou lorsque son intégrité physique ou celle d’une autre personne a été menacée. Cet événement a engendré un sentiment de peur intense, d’impuissance ou d’horreur. L’ESPT se manifeste par des pensées ou des cauchemars liés à la scène traumatique, des évitements, une hypervigilance. Le débriefing psychologique permet d’éviter l’apparition d’un stress post-traumatique ou d’en limiter les symptômes.

Les troubles du comportement alimentaire

Anorexie mentale

L’anorexie mentale se caractérise par une perte de poids très importante et une perturbation de la relation à l’alimentation et au corps. La personne adopte des stratégies de contrôle du poids (vomissements, hyperactivité, absorption de laxatifs…)

On distingue l’anorexie restrictive (l’amaigrissement n’est obtenu que par la restriction alimentaire et l’hyperactivité) et l’anorexie-boulimie (présence de crises de boulimie mais recours à des vomissements pour contrôler le poids)

Boulimie

La boulimie se manifeste par la survenue récurrente de crise de boulimie (consommation d’une quantité importante de nourriture en un temps limité), le sentiment de perte de contrôle (ne pas pouvoir s’arrêter de manger), des comportements compensatoires inappropriés (vomissements provoqués, jeûne, laxatifs, lavements), une préoccupation importante au sujet du poids et de la silhouette.

Hyperphagie boulimique

L’hyperphagie boulimique correspond à une boulimie sans conduite purgative ou compensatoire s’accompagnant, de fait, d’une prise de poids.

Les troubles de l’humeur

Episode dépressif

L’épisode dépressif, appelé également dépression caractérisée, se manifeste par une humeur déprimée (tristesse avec parfois des idées noires, pensées suicidaires), et/ou une perte d’intérêt pour ce qu’on aimait auparavant, une incapacité à éprouver du plaisir, un état de tristesse qui se prolonge. Il s’accompagne souvent d’une grande fatigue, de troubles du sommeil, d’un ralentissement général, des difficultés de concentration, un repli sur soi, de l’irritabilité. L’épisode dépressif peut être qualifié de léger, moyen ou sévère.

Trouble dysthymique

Le trouble dysthymique correspond une humeur dépressive présente pratiquement toute la journée, plus d’un jour sur deux pendant au moins deux ans

Troubles bipolaires

Les troubles bipolaires se caractérisent par une variation anormale de l’humeur avec une alternance de périodes d’excitation (manie ou hypomanie) et de dépression, voire de mélancolie profonde, entrecoupées de périodes de stabilité.

Une question ? Contactez-moi

Consultez également