Menu

Le stress au travail -Psychologue du travail à Maubeuge et ses environs

Le stress au travail touche toutes les professions et tous les secteurs d’activités. Il n’est pas sans conséquence sur la santé des professionnels et sur la qualité du travail et des services proposés par l’entreprise.

Pourtant, il est possible de concilier performance d’une entreprise et qualité de vie au travail des salariés.

Vous êtes chef d’entreprise, responsable des ressources humaines ou membre du CHSCT et vous constatez une augmentation des absences et arrêts maladie, vous devez faire face à des changements organisationnels, vous êtes sensible à la question du stress au travail et des risques psychosociaux (RPS) et souhaitez être accompagné dans une démarche de prévention.

Odile Dessailly-Coste, psychologue du travail à Maubeuge (Hauts-de-France) vous propose une méthodologie visant à réduire les facteurs de stress liés à l’organisation ainsi que des actions permettant de limiter les effets des contraintes du travail sur la santé de vos salariés.

Qu’est-ce que le stress au travail ?

« Un état de stress survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. » (Accord national interprofessionnel 2008).

Le terme de stress au travail est souvent associé à d’autres expressions  comme mal-être ou souffrance au travail, usure professionnelle, risques psychosociaux. On parle également de trouble de l'adaptation.

Pour y voir plus clair, on distingue les facteurs du stress, l’état de stress et ses conséquences sur la santé et l’efficacité du salarié.

Quels sont les facteurs de stress au travail ?

Les facteurs de stress au travail sont nombreux. Parmi les plus fréquents, nous trouvons  une charge de travail excessive, une complexité des tâches, une absence d’autonomie, un manque de reconnaissance et de soutien, des conflits entre collègues, une confrontation à la souffrance d’autrui, des violences et incivilités, une insécurité de l’emploi.

Quelles sont les conséquences du stress au travail ?

La capacité d’adaptation d’un individu à une situation de stress reste limitée. Lorsque le stress devient trop intense et chronique, il peut engendrer des conséquences d’ordre psychologique (troubles anxieux ou dépressifs, burnout), d’ordre comportemental (irritabilité, repli sur soi, consommation d’alcool ou de drogue), d’ordre physique (douleurs, migraines, augmentation des troubles musculo-squelettiques TMS et des maladies cardiovasculaires).

Le stress chronique génère également un coût pour l’entreprise de part une diminution de l’investissement du salarié, une diminution de sa vigilance (risque d’accident plus important), une augmentation des arrêts maladie. On parle alors de conséquences organisationnelles du stress.

Comment prévenir le stress au travail ?

Plusieurs types d’actions de prévention du stress existent. On distinguera la prévention dite corrective de la prévention dite primaire.

- Les actions de prévention corrective du stress  visent à réduire les conséquences du stress sur la personne. Ces actions peuvent prendre la forme de programme de gestion du stress (relaxation, méditation), débriefing psychologique suite à un événement  grave, dispositif d’écoute et de soutien psychologique, espaces de discussion entre collaborateurs.

-Les actions de prévention primaire sont davantage centrées sur le travail et son organisation. Elles visent à réduire les facteurs de stress dans l’entreprise. Ces  interventions peuvent s’inscrire dans une démarche plus globale de prévention des Risques Psychosociaux RPS allant du diagnostic jusqu’à la mise en œuvre d’un plan d’action.

Une question ? Contactez-moi

Consultez également